Les promenades sur le bord de mer

La presqu'ile de Giens à Hyères




"Rendez-vous bientôt sur le sentier littoral.
Espérons que, d’ici là, la remise en état, constamment remise et objet de renvois incessants entre la municipalité d’Hyères , la DDE et TPM (agglomération TOULON -Provence -Méditerranée),  aura avancé."


J'ai écrit ça en 2005,
Il a fallu 4 ans pour que TPM s'en occupe et rouvre le tronçon entre la Tour Fondue et Renée Sabran.
A titre de comparaison, il a fallu seulement 3 mois à TPM  pour réparer le sentier autour de Toulon, endommagé par les tempêtes de l'hiver 2008/2009.
En 2016, Il reste toujours le tronçon entre Renée Sabran et le port du Niel, fermé en 2001, à remettre en état. 
Il faut quand même dire que TPM s'en est bien occupé, car la pancarte était abimée (depuis le temps) et, dans un grand effort de rénovation, TPM l'a remplacé par une neuve. Bel effort.
😂 😂

 Il reste toujours des tronçons non ouverts, des années après leur fermeture. En attendant, regardez un peu la carte de la presqu'ile de Giens, telle que TPM la présente sur ses coûteux livrets  publicitaires (coût pour le contribuable plusieurs dizaines de milliers d'€) :

La presqu'ile de Giens à Hyères

Selon cette carte, imprimée et diffusée au frais du contribuable hyérois , tout baigne : le sentier va de la Madrague à l'ouest jusqu'à la Badine à l'est en suivant tranquillement le bord de mer.

La réalité est malheureusement un peu différente, comme le promeneur embarqué dans ce tour idyllique en apparence ne tarde pas à le constater.

En partant de la Madrague vers l'ouest, entre les repères D et 1 du plan ci dessous, le promeneur commence par un chemin obstrué par les cabanons construits en toute illégalité sur le domaine maritime et dont certains prolongent leurs clôtures jusque dans l'eau, blocs de béton à l'appui.

presqu'ile de Giens à Hyères

extrait de "La cote Varoise et les îles à pied" d'après carte IGN 3446OT


En continuant vers l'ouest, on trouve heureusement un sentier très bien balisé et entretenu (par le Parc National de Port Cros). C'est la plus belle partie du sentier et nous vous en donnons plus loin une description détaillée.
Tout va bien ainsi jusqu'à la pointe des Morts (repère n°8).
A partir de là, ça va moins bien.

De la pointe des Morts jusqu'au Port du Niel (repères n°9 et 10), le sentier quitte le bord de mer pour laisser leur tranquillité aux maisons bourgeoises de la pointe du Bric, dans le plus grand mépris de la loi littoral. Dans ce passage, on circule au milieu des lotissements chics, entre murs de béton et clôtures rouillées. Rappelons qu'à Saint Tropez, donc dans le même département, avec le même préfet et la même DDE, les milliardaires de toutes nationalités des Parcs de Saint Tropez et de Tahiti ont dû casser leurs clôtures, libérer l'accès à la mer et la circulation en bord de mer, pas les bourgeois de Hyères.
Arrivé au Port du Niel, le promeneur découvre un endroit qui pourrait être enchanteur, et qui se trouve actuellement mal en point(dixit Les Amis du Niel ). Le port est un magnifique exemple de l'aberration de notre mille feuille politique et administratif : le port est géré par la CCI du Var, la ville de Hyères est responsable du parking et des déchets, TPM gère le sentier du littoral, qui traverse le port de part en part, jusqu'au pied des falaises on se trouve sur le domaine maritime, aux alentours, le sentier est géré par le Parc national de Port Cros. Comment s'y retrouver ??

L'ancien garage troglodyte de Louis Renault , au milieu du port, s'écroule tout doucement mais irrémédiablement, dans l'attente vaine d'une solution.

Au contraire, le squelette de l'énorme villa en construction a défiguré pendant plus de dix ans tout le coté nord de la plage. Chaque année son propriétaire y rajoutait deux ou trois moellons, histoire de conserver  la validité de son permis de construire. En voyant  cet abus de droit, on se prend à apprécier certaines moeurs corses de protection du littoral !! Finalement , un nouveau propriétaire a fini de construire ce qui reste une verrue à 20 m de la mer.

Une fois traversé le port et ses innombrables pancartes, on bute sur une grille annoncant la fermeture temporaire du sentier pour raison de sécurité. Cet arrêté temporaire date de 2001 !! Renseignements pris, la responsabilité de la remise en état incombe à TPM (agglomération Toulon Provence Méditérranée). Actuellement TPM se contente de mettre des pancartes d'interdiction neuves, et préfère dépenser notre argent à faire imprimer des dépliants à sa gloire, au mépris de toute réalité, que de s'occuper du problème. Le Maire de Hyères, à qui l'Etat a imposé de participer à TPM, enrage, mais ne peut pas grand chose. On note quand même que, quand le sentier du littoral autour de Toulon s'effondre, TPM fait les réparations dans l'urgence, mais pas à Hyères.

Si on prend le risque de continuer malgré tout (voir plan ci dessous, à partir du repère 11), on comprend vite les raisons de l'arrété de péril : les murs de soutènement sont effondrés par endroit et menacent du pire, les garde-fous sont branlants, parfois raccommodés avec des ficelles, le sentier se réduit par endroits à  une mince trace glissante, etc... L' Hotel le Provencal a protégé sa piscine construite sur les rochers avec une barrière en empiétant sur le sentier et en construisant en 2006 des murets sur le domaine maritime pour soutenir cette barrière.

Un secteur qui n'a donc pas grand chose pour plaire au promeneur. 

presqu ile de Giens est

Le suivant, qui mène jusqu'à la pointe de la Vignette (voir plan ci dessus,  repères 11 et 12) est encore pire puisque là, on se heurte à un monstrueux mur de béton qui oblige à quitter le bord de mer pour faire le tour de l'Hopital Renée Sabran, soit plus de 2 km à admirer les arrière-cours et les poubelles de l'Hopital. L'Hopital a obtenu un arrêté préfectoral en exception à la loi littoral "pour préserver la tranquillité de ses malades".
On peut constater que, quand il s'agit de laisser survoler à basse altitude l'Hopital Léon Bérard par les avions et les hélicoptères, l'administration n'a pas les mêmes délicatesses pour les malades.
L'argument de Renée Sabran est tout à fait spécieux, car il serait très facile d'aménager le passage du sentier en préservant la plage et en interdisant l'accès à l'intérieur de l'établissement.  De plus, le mur béton, copieusement taggé, est une véritable honte dans ce site, déja largement défiguré par l'architecture calamiteuse des pavillons de l'hopital, dont on  peine à trouver quel est le plus moche. L'Hopital protège ses accès, mais délivre des autorisations permanentes d'accès à certains riverains dans les conditions fixées par la note ci jointe.

Passé Renée Sabran, on retrouve le bord de mer. Le sentier a été fermé en 2001  pour raison de sécurité.TPM a fini par faire le nécessaire en 2009. On peut donc à nouveau trouver de la pointe du Jardinier jusqu'à Port Auguier (repère 13) des vues magnifiques, avec au premier plan les îles du Petit et du Grand Ribaud, et, en toile de fond, la côte nord ouest de Porquerolles. Au passage, certaines propriétés n'hésitent pas à  interdire l'accès à leur plage, en violation manifeste de la loi littoral, et sous prétexte qu'ils ont construit l'escalier de descente. Ne vous laissez pas impressionner !! Port Auguier est un mignon petit port, qui a la caractéristique assez rare de ne pouvoir être rejoint par la route !! En effet, le seul chemin qui le dessert  appartient à la copropriété de la Polynésie, qui en bloque les accès et les quelques places de stationnement. La Mairie d'Hyères a beau rouler les mécaniques et proclamer qu'elle aura le dernier mot, pour l'instant, ce sont les résidents de la Polynésie qui font la loi. Il faut dire que Port Auguier était au départ le port privé du lotissement, avant la loi littoral.

Au delà de Port Auguier, c'est  un tronçon assez beau qui vous mène au port de la Tour Fondue(repère n°14) d'où partent les navettes pour Port Cros et Porquerolles. Au passage, vous pourrez admirer la vue qu' on a du restaurant de la plage du Pradeau.
Pour les courageux, le dernier tronçon  vous ramène sur la face nord de la presqu'île, sur la plage de la Badine (repère 15) , en passant par la pointe du Gabian. De là, il faut encore revenir là où vous avez laissé votre voiture.

En conclusion, le grand tour de la presqu'île offre des paysages magnifiques et variés, même s'il est décevant  par endroits.

Si vous vous contentez d' un tour de 3 heures ou d'un mini tour d'une heure, n'hésitez pas à entreprendre le tour La Madrague/pointe des Chevaliers/pointe de l'Escampobariou, dont nous vous donnerons plus loin un descriptif détaillé.

Si vous voulez un aperçu rapide des autres promenades en bord de mer  de la région, vous les trouverez dans l'excellent guide mis en ligne par le Camping du Clair de Lune (contact libre de toute publicité, comme les autres pages de ce site), ainsi que dans le guide très complet édité par TPM) 

Quelques photos

En attendant, appréciez les paysages qu’on découvre en faisant le tour de la pointe des Chevaliers, zone gérée par le Parc de Port Cros, et qui échappe de ce fait à l’inertie administrative et au non respect de la loi littoral qui prévalent ailleurs sur la presqu’ile..

Pointe des chevaliers a Hyères

L'ile longue et les Fourmigues

pointe des chevaliers a Hyères

L'ile longue vue de la pointe des Chevaliers

Ilot du grand Ribaud à Hyères

Le Grand Ribaud vu de la Darboussière

falaise en poudingue à Hyères

Très rare falaise en poudingue à l'est de la Madrague

port de la madrague à Hyères

Bateaux traditionnels au port de la Madrague à Hyères

sur le sentier littoral de Hyères

Falaises sur le sentier littoral du parc des Chevaliers

anse aux blés à Hyères

Anse aux blés, sur le sentier littoral

plage de la Darboussièe à Hyères

Plage de la Darboussière

Pointe de l'Escampobariou

Pointe de l'Escampobariou

sentire littoral Hyères

Le grand Ribaud et Porquerolles, vus de la Darboussière