bruit Hyères, bruit Rafales, environnement

Le bruit à Hyères

14 ans de lutte contre le bruit sans aucune écoute des pouvoirs publics

rafale à Hyères

Bien qu'Hyères soit une ville plutôt paisible, elle souffre d'une nuisance majeure : le bruit.

Le bruit se manifeste à Hyères sous toutes ses formes : deux roues, chahuts nocturnes dans la vieille ville, alentours de discothèques et de bars et, surtout, présence en plein coeur de la ville d'un aérodrome, à la fois civil et militaire, dont les activités sont vivement critiquées par certains riverains.
C'était le sujet best seller du forum de la ville. Les 3 ou 4 messages envoyés par des inscrits au forum ont été lus plus de 1500 fois et ont donné lieu à plus de 100 réponses et commentaires. Lassée de subir des critiques, sur ce sujet là (et quelques autres, dont la plage nudiste des Salins), la municipalité de L.Ritondale a réagi en supprimant le forum !! Pas de thermomètre = pas de fièvre !! C'est la politique de l'autruche. De toute façon, aucune réponse n'a jamais été apportée par la municipalité de l'époque aux questions posées sur le forum. Les responsables ont même effaçé les coordonnées des internautes intervenant, de façon à supprimer toute trace !!
Vous trouverez sur ce lien les messages les plus significatifs  à la date de fermeture du forum.

Il y a aussi beaucoup à dire sur d’autres sujets, car les deux roues sont ici rarement contrôlés, les habitants de la vieille ville et du port Saint Pierre souffrent en permanence du tapage nocturne pendant la saison,  les habitants de l’Ayguade et de la Capte se plaignent des animations estivales bruyantes et les sorties de certaines boîtes de nuit réveillent les voisins.
Pour tous ces sujets, il y aurait beaucoup à faire, et d’abord faire respecter la loi.
Sans vouloir supprimer toutes les sources de bruit, et notamment celles qui accompagnent des manifestations de quartier conviviales, des efforts pourraient être faits pour limiter les pollutions sonores.
 Or, on a senti clairement que l' ancienne municipalité de Hyères n’était absolument pas sensibilisée aux problèmes. Pour Leopold Ritondale, “une ville où il y a du bruit est une ville qui vit” et il invitait élégamment ses contradicteurs, qualifiés de “petits cons”, à aller habiter au cimetière s’ils voulaient du silence !!! Il avait tort de penser que les personnes qui se plaignent du bruit le font pour l’ennuyer. Il avait aussi tort de ne pas appliquer les lois et les règlements qui définissent les responsabilités et les pouvoirs des Maires en la matière, notamment les articles L2212.1 et L2212.2 du code des collectivités territoriales. Les 6 ans de mandat de J.Politi n'ont rien amélioré.
Pourtant, entre ne rien faire, au mépris des lois et des règlements qui ont été établis pour le bien commun, et vouloir tout contrôler, il y a des marges d’action considérables.

Les bruits de la BAN et l'Union hyèroise contre les nuisances sonores

Une association se bat pour faire évoluer la situation : l'Union Hyéroise Contre les Nuisances Sonores. Vous trouverez ci dessous l'historique de ses actions de 2007 à 2014.


Créée en 2000, cette association a été active jusqu'en 2003, où elle a obtenu des concessions et des assurances de la part des militaires de la BAN et des pouvoirs publics concernant l'arrivée à Hyères d'une nouvelle flotille d'hélicoptères déplacée de Saint Mandrier. A la suite de ces avancées (et du départ de son Président de la région), elle est tombée en sommeil.
Devant les plaintes émises par de nombreux riverains dans certains quartiers, l'association s'est réactivée et a organisé une première réunion publique où s'est exprimé le ras le bol de certains riverains, particulièrement ceux du Port Saint Pierre, de Costebelle, de l'Ayguade et de l'Almanarre.
Un programme d'action a été validé, demandant en particulier à M. le Préfet du Var de convoquer la Commission Consultative de l'Environnement Sonore de la Base. Vous pouvez lire ci joint le compte rendu détaillé de cette réunion et de ses conclusions: CR.pdf 
La BAN était représentée à cette réunion. Son représentant a pu constater lui-même la force et le nombre de plaintes émanant de quartiers très différents. Pourtant, la BAN n'a  tenu aucun compte de ces plaintes. 
3 semaines après la réunion de l'UHCNS, la BAN organisait une réunion pour les CIL en évitant soigneusement d'inviter l'UHCNS, pourtant membre de la Commission Consultative de l'Environnement. Mieux, au cours de cette réunion, la Ban se décernait elle-même un brevet de bonne conduite, en affirmant  qu'elle respectait scrupuleusement  la Charte de Qualité de l'Environnement sonore et en ne mentionnant même pas l'existence de certaines plaintes. Ce document , merveille d'autosatisfaction, a provoqué une réaction virulente de l'UHCNS , dont Var matin s'est fait l'écho dans son édition du 23 décembre 2006. 
L'assemblée générale de l'UHCNS, le 27 mars 2007, mettait en évidence que les pouvoirs publics, BAN et Préfecture du Var, avaient négligé de convoquer régulièrement la Commission Consultative de l'Environnement de l'aérodrome du Palyvestre. En effet, cette CCE n'a plus été convoquée depuis 2002, alors qu'elle doit être réunie tous les ans. C'est bien l'illustration que la BAN fait ce qu'elle veut, sans aucun souci pour les dispositions légales. Grace aux interventions de l'UHCNS, le Préfet a promis de convoquer la CCE pour  "fin mars/début avril". On est maintenant en mai 2007et rien n'est en vue. Vous trouverez ci joint le compte rendu de cette AG, avec tous les points d'action retenus. 
Finalement, la commission a été convoquée en Décembre 2007. L'ordre du jour était uniquement consacré au Plan d'Exposition au Bruit, et aucun des sujets que l'UHCNS avait demandé au Préfet d'évoquer n'ont été inscrits à l'ordre du jour. La BAN et la DDE ont communiqué les documents aux membres trois jours seulement avant la réunion, ce qui est une façon  efficace  d'éviter les questions !! Il faut dire qu'il y avait urgence pour le PEB, car il aurait dû être révisé depuis 1990. Depuis cette date, il y a vide juridique sur la question!!!!
Vous pouvez consulter l'avant projet de Plan d'Exposition au Bruit et nos commentaires sur cette page.
En septembre 2009, nous étions toujours dans l'attente d'une réunion de la CCE, dans l'attente des résultats des mesures commandées par la Mairie et dans l'attente du nouveau projet de PEB !!!
EN JUIN 2010, la situation est toujours la même, au mépris de la charte de qualité signée en 2002 par la BAN et la Préfecture, qui prévoyait une réunion annuelle et un bilan annuel d'état des lieux.
En juillet 2010, l'UHCNS a écrit en recommandé au Préfet pour lui demander la convocation de la CCE, conformément aux engagements signés par ses prédecesseurs. La politique du mépris continue : pas de réponse.
Finalement la CCE a été convoquée pour le 2 décembre 2010, sans que l'ordre du jour reprenne nos suggestions, à part une brève discussion sur la charte de qualité. Cette réunion a surtout été consacrée au nouvel avant projet de PEB, que vous trouverez ici.  
Malheureusement, la justice a annulé le décret préfectoral constituant la CCE, cette réunion du 2/12/2010 est donc non valable et ses délibérations aussi.
La préfecture a modifié la composition de la commission pour suivre les injonctions de la justice. Malheureusement, les bureaucrates préfectoraux qui s'occupent de la question ne sont pas des flèches et la réunion convoquée le 28 septembre 2011 n'a été qu'un simulacre, sa composition n'étant toujours pas valable !! Voir ici le compte rendu de ce fiasco.
Comme les bureaucrates de la Préfecture ont tout le temps devant eux, il leur a fallu plus d'un an pour rectifier leur erreur. Donc, début octobre 2012, nous attendions la nouvelle composition de la CCE !! Finalement c'est en février 2013 que la nouvelle CCE a été nommée. Comme il ne faut pas bousculer les événements, aucune date de réunion n'a été annoncée. Nous allons donc attendre encore. 
Finalement, MIRACLE : la CCE a été constituée et réunie en juin 2014 . Elle a même valablement délibéré pour la première fois de l'histoire !!! Cela montre à quel point la préfecture du Var est motivée par le respect des lois environnementales. Mais la préfecture n'a pas inscrit à l'ordre du jour la charte de qualité, comme cela lui est demandé depuis des mois par plusieurs associations et par le groupement des CIL.

HYERES est restée jusqu'en 2015 la seule ville notable de FRANCE à ne pas avoir de Plan d'Exposition au Bruit conforme à la règlementation actuelle. Depuis 2002, date d'évolution de la règlementation, des villes aussi importantes que Saint Flour, Lézignan, Rodez, Cahors, etc.....se sont mises en conformité, pas Hyères !!! Les services d'urbanisme ont continué à utiliser les courbes du PEB de 1975, qui n'ont  aucun sens, car elles ne tiennent pas compte des normes adoptées par l' Europe et par la France en 2002. Leur utilisation est donc complètement absurde, ce qui n'a l'air de géner personne. Voir ci joint les détails. 

Un nouveau plan d'exposition au bruit a été établi en 2007 et soumis ensuite à des CCE dont la composition n'était pas légale (!!!).
Finalement il a été soumis en début 2015 à une enquète publique dont les conclusions ont été très défavorables : il y a eu une erreur administrative dans la procédure (une de plus s'agissant des services de la DDTM) et de nombreuses sources de bruit ont été  négligées ou volontairement sous estimées. Les résultats de l'enquète publique n'ont pas perurbé le Préfet, qui a adopté ce plan. Un recours a été déposé par les riverains les plus lésés par les procédures anormales de la BAN, à savoir les habitants de Costebelle.

Nous ne sommes pas seuls à nous plaindre des bruits des avions et de la négligence de l'administration . L'organisme officiel l'ACNUSA se contente du minimum et dès que la Défense Nationale est en cause, est aux abonnés absents. Au plan national,  l'UFCNA lutte tant bien que mal pour faire respecter les règlementations et soutenir les associations.
Des associations locales sont elles aussi actives, comme  le riverain  (qui  est une mine de documentation),les 1000db qui luttent autour de l'aéroport d'Aix les Milles, 
Une mention spéciale pour nos frères en bruit de Rafale de Lorient qui subissent le même mépris de l'administration que nous: pas de PEB valide, pas de respect de la charte de qualité, etc...


retour accueil