Geiranger

 Le fjord de Geiranger

fjord Geiranger

Geiranger est le plus long fjord de Norvège, avec ses 220 km de long. On navigue dans un paysage magnifique tout du long, avec des passages tellement étroits que le fjord est impraticable l'hiver à cause des risques d'avalanche ! Au fil de l'eau, on peut admirer d'énormes cascades.

.

fjord Geiranger

 Le fjord de Geiranger

fjord Geiranger

 Helleslyt

fjord Geiranger
Les bateaux font en général une première halte à Helleslyt pour y déposer les partants des excursions Helleslyt – Geiranger , l'une en bus (de Helleslyt à Geiranger, durée 7 h 30, l'autre avec une randonnée de 10 km à pied vers le glacier de Bricksdal, d'une durée de 8h).

A Helleslyt on peut admirer la belle cascade, la toute petite église, ce village est déserté l'hiver, étant coupé de tout.

 L'arrivée sur Geiranger

fjord Geiranger

A Geiranger on débarquait en chaloupe, avec en général une petite pagaille au débarquement. Le port est maintenant équipé d'un seawalk, grande passerelle articulée qui permet un débarquement (presque) normal quand le temps le permet.

Sur le port on trouve tout de suite l'office du tourisme bien documenté, Juste à coté, il y a un point Wifi gratuit très fréquenté par le personnel des bateaux.

Excursions généralement proposées par les bateaux:

  • Mont Dalsnibba: balade en bus jusqu'au sommet du Mont Dalsnibba, à 1500 m, effectuée en 1 heure aller, impressionnantes perspectives tout au long du parcours,
  • Ferme de Herdal (3 h30): emprunte la route de l'aigle, avec ses spectaculaires épingles à cheveux et ses cascades.

On peut faire par ses propres moyens :

  • Montée à pied à pied jusqu'au Fjordcenter (20 min) et visite de ce beau musée des fjords.
  • Visite des fjords en bateau (pour ceux qui n'en ont pas assez vu !), qui dure une heure et demie et vous permet de voir de près les cascades: les sept soeurs, le prétendant, le voile de la mariée, la chaire, Voir sur https://www.visitnorway.fr/listings/geirangerfjord-sightseeing/43019/
fjord Geiranger

Bus hop on : 1h  de promenade avec audioguide en Français sur les hauts de Geiranger. Voir la carte ci jointe.

 Visites en bus ou  en taxi

geiranger

Il y a aussi la possibilité de prendre une des deux excursions en bus proposées par http://www.geirangerfjord.no/panoramic-bus-geiranger-2 .

Soit vers le mont Dalsnibba, soit vers la route des aigles, soit les deux si votre temps d'escale le permet. Ces visites en bus sont très comparables à celles vendues par les compagnies de croisière, mais moins chères : 230 NOK en 2017 pour la route des aigles, 320 NOK pour Dalsnibba, 450 NOK pour la combinaison des deux.

Egalement, une compagnie locale de taxis propose les mêmes itiéraires, voir sur http://www.geirangertaxi.no/

geiranger

Les maisons au toit herbu de Geiranger

geiranger

Les maisons au toit herbu de Geiranger

geiranger

Paysage entre Geiranger et Dalsnibba

 Le mont Dalsnibba

lac dalsnibba

Le mont Dalsnibba culmine à 1476 m. Ca fait une belle grimpette à faire en 21 kilomètres (en fait, ça prend un peu moins d'une heure en bus). On arrive en voiture jusqu'au sommet. Les derniers kilomètres se font sur une route privée payante (pas fous les gens du pays !) et de la plateforme d'arrivée, on a une vue magnifique sur le fjord, avec votre bateau tout petit tout en bas. Au passage , on a admiré le lac ci contre et bu un (mauvais) café à l'hôtel/restaurant/boutique souvenirs qui se trouve en bordure du lac. On a également admiré les petites fermes d'été en bois qui parsèment les versants (voir ci dessus).

.

lac dalsnibba
geiranger

Paysage entre Geiranger et Dalsnibba

geiranger

Paysage entre Geiranger et Dalsnibba

geiranger

Paysage entre Geiranger et Dalsnibba

 La route des aigles

route des aigles

On aperçoit sur la photo ci contre la route des aigles, qui part du niveau du fjord pour culminer à 625 m d'altitude.

Cette route comporte 12 épingles à cheveux. 

De la dernière, on aune vue extraordinaire sur le fjord de Geiranger. En grimpant à pied un peu plus haut, on a une vue encore plus belle sur les magnifiques chutes d'eau des Sept Soeurs.


L'hiver, cette route est coupée, isolant complètement Geiranger du reste du monde. Les habitants vivent alors sur les réserves de la supérette installée au fond du village.


retour escales